Hoquet, bâillement, éternuement, pandiculation… Que l’organisme veut-il nous dire sur la langue du corps ?

  1. Nous bâillons

La raison du bâillement – l`hypoxie, le cerveau manque d’oxygène. Voilà pourquoi il nous faut le souffle forcé (fort et profond), au cours du bâillement nous aspirons plus d’air que pendant la respiration normale. Les voies respiratoires devient ouvertes et une grande quantité d’oxygène pénètre rapidement dans la circulation sanguine. Pourquoi voulons-nous bâiller quand nous voulons dormir et quand nous sommes fatigués? De la fatigue dans les tissus s’accumule le superflu du gaz carbonique, c`est la même hypoxie, l’oxygène est nécessaire de nouveau. Encore nous bâillons, quand on s’ennuie et il faut faire ce que l’on ne veut pas. Cela est compréhensible aussi. Lorsque nous travaillons, « sans le vouloir » nous nous fatiguons beaucoup plus vite. Encore une fois, la fatigue et le bâillement, pour obtenir l’oxygène.

Continuer la lecture de « Hoquet, bâillement, éternuement, pandiculation… Que l’organisme veut-il nous dire sur la langue du corps ? »

Le cerveau masculin commence à vieillir à l’âge de 40 ans

La clinique Mayo, connue dans le monde des neurosciences, a mené des observations depuis près de cinquante ans chez 80 patients. On a recherché les données sur le changement de leurs capacités cognitives (les mémoires, la perception de l’information, la capacité de l’acquisition par les nouvelles connaissances) depuis le jeune âge jusqu`à la vieillesse. À la fin de l’étude le participant le plus âgé avait 97 ans, le plus jeune – 68 ans.

Continuer la lecture de « Le cerveau masculin commence à vieillir à l’âge de 40 ans »